Accueil

Si le bambou est communément associé au pays du Soleil Levant de par des usages assez traditionnels tels que couper le cordon ombilical des nouveaux nés, il n’en reste pas moins un matériau d’avenir. Le bambou est un végétal originaire de Chine. En liminaire, il conviendrait de définir ce qu’est un végétal.

Schéma d’une cellule végétale

Un végétal est donc un être vivant eucaryote en très grande majorité pluricellulaire, et généralement relié au sol, pour y puiser de l’eau et des nutriments. Un végétal ne dispose que d’une mobilité très réduite, mais est capable d’effectuer la photosynthèse : un procédé qui lui permet de fabriquer de la matière organique à partir de gaz, en captant l’énergie lumineuse du soleil. Les organites caractéristiques des cellules végétales qui permettent ce procédé sont appelés chloroplastes. Le bambou est donc un végétal qui appartient à la famille des graminacées. Le riz, l’avoine ou le maïs en font également partie, et cette famille comporte plus de 12000 espèces. Les plantes appartenant à cette famille sont caractérisées par une tige tubulaire, articulée autour de nœuds. On trouve ces plantes dans toute les régions terrestres, des climats les plus arides aux plus humides. Le bambou, quant à lui, est reconnaissable à sa hauteur. Il en existe beaucoup d’espèces, qui peuvent mesurer jusqu’à quarante mètres de hauteur. Son épaisseur varie de quelques millimètres à plusieurs dizaines de centimètres. Sa structure est celle commune aux graminacées. Malgré sa taille, le bambou n’est pas considéré comme un arbre. Nous nous sommes intéressés à cette plante suite à la lecture d’un document traitant de la construction d’échafaudages en bambou.

Nous avons été frappés en voyant la hauteur de certains échafaudages à Hong-Kong qui couvrent parfois des gratte-ciels de plusieurs centaines de mètres de hauteur. Nous nous sommes donc interrogés sur l’origine de l’utilisation du bambou comme unique matériau dans la réalisation des échafaudages.

Nous avons voulu en savoir davantage !

A travers ce TPE nous allons voir en quoi le bambou est un matériau d’avenir. Tout d’abord nous nous sommes donc interrogés sur l’origine de cette si grande résistance physique requise à la construction d’échaudages. Cela a abouti à une étude de la structure biologique du bambou. Une immense tour localisée à Taïwan, Taipei 101, s’inspire de la forme du bambou pour assurer sa pérennité, nous nous sommes demandé en quoi cette tour s’inspire du bambou et ce que ça lui procure comme avantages. Une technologie ayant fait l’objet d’un brevet se fonde sur le bambou afin d’épurer les eaux usées, de plus, c’est le végétal pouvant absorber le plus de CO2. Nous nous sommes intéressés aux processus biologiques mis en œuvre à travers ces exemples.